jeudi 16 février 2012

3- Mon Aliment Préféré

Après avoir consacré plus d'une heure à tenter de hiérarchiser salé et sucré, doux et amer, crémeux et piquant, je me suis sentie comme mon homonyme héroïne de Styron (en une moindre mesure tout de même, on ne peut pas comparer une question de vie ou de mort pour les membres de sa famille à un concours du plat le plus alléchant, mais...).


Si je devais ouvrir un restaurant et qu'aucune de mes traditionnelles premières options mythologiques ne devait me satisfaire pour le baptiser, je l'appellerais ainsi:

Au Choix de Sophie.

J'ai pensé aux conseils de l'impitoyable Gordon Ramsay au moment de concevoir la carte impossible du restaurant dans lequel je serais incapable de choisir. Au final, je ne pense pas qu'il validerait la présence au menu de plats aussi compliqués à maîtriser que le fameux curry vert aux crevettes, mais au diable le tyran des cuisines, Au Choix de Sophie n'a pas réellement prévu de voir le jour.




...et je dois admettre que je trouve ça assez dommage, en fait...

On y écouterait du Bach et du Björk, il y aurait des énigmes cachées sur un papier au coeur des serviettes pliées, des livres en libre-service dans les étagères, des fauteuils moelleux et des banquettes en bois, on serait en permanence tenté de tout essayer sans jamais savoir que choisir entre le plaisir du cerveau et celui du coeur.

Et vous viendriez tous y manger et y boire.

3 commentaires:

  1. Moi, d'où qu'on parle en partageant la pitance, ça m’intéresse.
    Ça me laisse affamé: preum's si tu finis par ouvrir ce lieu de rendez-vous !

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a pas la carte des boissons :( Mais bon, si il y a ce merveilleux breuvage qu'est le Coca, c'est à égalité avec M.Marquès que j'arriverais :)

    RépondreSupprimer
  3. Viens on l'ouvre ce resto !!

    RépondreSupprimer