dimanche 11 janvier 2015

La minute Transhumaniste



Il semblerait que le problème, tous les problèmes en fait, viennent du métabolisme humain, et en particulier de sa mortalité. 
En effet, pour faire passer une idée, la tendance semble encourager la prise d'armes, car il est évident qu'il est plus simple de prendre un gun et de tirer sur celui ou ceux avec lesquels on est en discorde que de s'asseoir à une table avec un crayon, du papier (des cookies et un verre de lait, en option), avec des gens, et de discuter.
Réfléchir, c'est fatigant. Monter des associations, c'est fatigant. Construire sur le long terme, c'est fatigant. Discuter, c'est fatigant. S'instruire pour avoir de quoi argumenter lorsque l'on discute, c'est hyper-fatigant. Prendre sur soi, c'est fatigant et contrariant. Penser aux autres, penser à créer un équilibre, une harmonie, un espace où chacun a la parole, où chacun a la possibilité et la latitude de penser et de s'instruire à son tour, c'est fatigant et compliqué.


Et si on va par là, on se dit que prendre une arme et tuer ceux que l'on désapprouve, brûler ce qui nous déplaît, au risque de se faire abattre dans une chasse à l'homme ou enfermer dans un hôtel carcéral zéro étoile à vie, c'est quand même moins fatigant que vivre, parce que vivre, bordel, c'est sacrément fatigant aussi quand on y pense.

En conclusion, la personne qui a le plus de bon sens sur cette terre, pas de bol qu'il s'agisse d'un personnage de fiction, c'est Voldemort.

Supprimons la mort, et voyons ce que font de leur vie tous ceux qui sont trop fainéants pour prendre les voies lentes et constructives...

Fervente protectrice et croyante en la sublime et le potentiel de la vie humaine, je vais pourtant hashtaguer de ce pas un truc que je n'aurais pas cru concevable:


Et voilà. Je ne sais pas si c'est compatible avec mon karma ‪#‎Bisounours‬,‪#‎CookiesCanSolveEverything‬, ‪#‎Humaniste4Ever‬, mais ma foi, y'a que les imbéciles qui sont trop fainéants pour ne pas moduler leurs avis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire